Procès de Jonathann Daval : « elle m’a insultée et elle m’a mordu au bras. Et là, ça m’a mis hors de moi »

Jonathann Daval comparaît devant la cour d’assises de Haute-Saône, à Vesoul, pour le meurtre de son épouse Alexia Daval, en 2017. Un meurtre qu’il a fini par reconnaître trois mois après les faits. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité (C. pén., art. 224-1).

en lire plus