PHOTOS – Derrière les murs de la maison d'arrêt de Guéret – France Bleu

Meilleur Avocat
Vous cherchez un avocat

Le média
de la vie locale
Accompagnée de Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale et de Ségolène Amiot, députée de Loire-Atlantique, la députée de la Creuse Catherine Couturier a visité la maison d’arrêt de Guéret ce 20 janvier. L’occasion de contrôler les conditions de vie des détenus.
Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale et députée du Val-de-Marne, et Ségolène Amiot, députée de Loire-Atlantique, et la députée de la Creuse Catherine Couturier se sont rendues à la maison d’arrêt de Guéret ce 20 janvier. Les trois élues ont fait valoir leur droit de contrôler les établissements de privation de liberté et se sont présentées de façon inopinée pour arpenter les lieux pendant près de deux heures.
Guidées par David Bonfils, le chef d’établissement, et son adjointe Peggy Lemoine, les députées ont visité les deux niveaux de la prison (bâtie en 1836) aux murs clairs, portes massives peintes en bleu ciel et couloirs étroits jalonnés de portiques détecteurs de métaux.
La maison d’arrêt de Guéret accueille actuellement 44 détenus pour 32 places réparties dans 26 cellules. Certaines disposent donc de lits superposés. Comme tous les établissements pénitentiaires, elle présente un taux de surpopulation carcérale. Il est ici de 140%, « pour autant, ce n’est pas la plainte principale des détenus« , note Ségolène Amiot qui – comme Catherine Couturier et Mathilde Panot- a pris le temps de discuter avec quelques personnes incarcérées. « La taille humaine, les activités culturelles et sportives, les formations proposées participent aux bonnes conditions de détention » constatent les députées.
Les détenus de la maison d’arrêt peuvent par exemple suivre des cours de français, d’anglais et même de code de la route dans une salle dédiée. Cette salle de classe accueille jusqu’à six personnes.
Ségolène Amiot a déjà visité quatorze établissements pénitentiaires en France. La députée de Loire-Atlantique prépare un rapport sur les prisons afin de travailler à des propositions pour améliorer les conditions de détention, mais aussi de travail du personnel pénitentiaire, et redonner du sens à la peine d’incarcération.
Ses premières impressions après la visite de la maison d’arrêt de Guéret sont plutôt bonnes, « c’est un établissement à taille humaine et qui est géré de façon humaine, résume-t-elle. Il y a beaucoup de choses qui sont mises en place parce qu’on peut le faire, pour lutter contre les violences, pour la réinsertion. Il y a par exemple ici des groupes de paroles, c’est très intéressant d’avoir des établissements qui travaillent aux raisons pour lesquelles on peut être violent, aux raisons pour lesquelles on est arrivé en prison. Cette peine de prison prend du sens à partir du moment où on travaille sur la raison pour laquelle on en est arrivé là« .
Aujourd’hui, les détenus ont un téléphone fixe dans leur cellule. Ce sont des appareils d’anciennes cabines téléphoniques. « Il faut améliorer la communication avec l’extérieur pour préparer sa réinsertion, chercher du travail, garder le lien avec sa famille explique Ségolène Amiot. Une des revendication principales des détenus partout en France c’est le coût du téléphone. Il peut être exorbitant, jusqu’à 30 euros par jour, pour des appels en métropole« . La députée  milite pour un accès contrôlé à internet en milieu carcéral.
Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Votre radio locale
L’essentiel de l’information de votre France Bleu.
En cliquant sur "M'abonner", j'accepte que les données recueillies par Radio France soient destinées à l'envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Votre radio locale
L’essentiel de l’information de votre France Bleu.
En cliquant sur "M'abonner", j'accepte que les données recueillies par Radio France soient destinées à l'envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
France Bleu 2023 – Tous droits réservés

source

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas meilleur avocat ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span> meilleur avocat  – avocat de confiance