Les dîners très sélects de François Gibault, le biographe de Céline – Le Monde

Meilleur Avocat
Vous cherchez un avocat

Inflation : Bruno Le Maire assure, étude à l’appui, qu’il n’y a pas de « profiteurs » dans le secteur alimentaire
Les Etats-Unis sanctionnent l’ensemble de l’industrie chinoise des semi-conducteurs
Matières premières : « Le zinc pique du nez »
COP27 : « Les données climatiques doivent être produites et utilisées comme un bien commun »
Comment le Groupe Wagner, l’armée de mercenaires de Poutine, exploite l’or du Soudan avec la complicité du pouvoir
Un tiers des glaciers classés au Patrimoine mondial de l’humanité n’existeront plus en 2050
L’interruption de séance à l’Assemblée après des propos à teneur raciste d’un député RN
« Amazonia, l’archipel englouti » : un documentaire du « Monde »
Après les élections législatives, le visage nouveau et inquiétant d’Israël
Une droite intellectuelle américaine en pleine mue illibérale
Hindouisme : qu’est-ce que la Bhagavad-Gita, sur laquelle Rishi Sunak a prêté serment ?
Midterms 2022 : « Les divisions au sein du parti républicain l’empêchent de gagner du terrain, comme il l’avait fait face à Obama »
« Il a fallu sauver la postproduction du film “Le Serment de Pamfir” au milieu des bombes »
« Mythologies » : Gonçalo M. Tavares, conteur cruel de la barbarie de l’Histoire
« Parle avec elle », sur Ciné+ Club : Marco et Benigno, deux hommes au chevet de leurs bien-aimées
L’écrivain Alain Mabanckou : « Enfant unique, j’étais considéré comme un petit sorcier »
Chez Jean Paul Gaultier, dans un bâtiment aux mille vies
Les « food tours » : visites guidées par les papilles
Expo « Le Chic » : l’art de sauver les meubles
La France buissonnière : le tricoteur de Goldorak
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 14 min.
Réservé à nos abonnés
RencontreL’avocat et écrivain de 90 ans a fait de l’art de recevoir une véritable science. Nombreux sont les jeunes loups des médias, de l’édition, du barreau et même du spectacle qui doivent aux agapes de ce pygmalion leur introduction dans le Paris qui compte.
Ce soir-là, avant le dîner, François Gibault a proposé à ses hôtes un drôle d’apéritif. En guise d’amuse-gueule, sur la table d’une salle à manger encombrée de livres et de tableaux, le maître de maison a déposé un trésor de papier : les manuscrits inédits de Louis-Ferdinand Céline, dont il est l’exécuteur testamentaire, soit des milliers de feuillets disparus en 1944 et réapparus dans des conditions rocambolesques en 2020.
« Je vous propose de les consulter pendant deux heures, puis à 19 heures nous passerons à table », a lancé l’avocat à ses convives. C’est ainsi qu’avant le champagne et les blinis au tarama, en août 2021, le journaliste Jérôme Dupuis, qui venait de publier dans Le Monde une longue enquête sur la restitution des documents, et Emile Brami, romancier, spécialiste de Céline, ont pu feuilleter Casse-Pipe, Guerre (publié chez Gallimard en mai), ou encore Londres (publié en octobre) –, des pages et des pages calligraphiées de la main du sulfureux écrivain…
Une main dont François Gibault, 90 ans, conserve un bronze, placé sur une petite console de son bureau. A même le parquet, il a aussi posé le masque mortuaire de l’auteur qui est toujours considéré comme l’un des géants littéraires du XXe siècle malgré la virulence antisémite de ses pamphlets. Gibault lui a consacré une biographie en trois tomes aux éditions Mercure de France – l’une des plus exhaustives, selon les exégètes –, que la collection Bouquin réédite cet automne en un seul volume.
Entre les « céliniens » et l’avocat écrivain, les dîners ont commencé au siècle dernier. Ayant droit de Lucette Destouches, la veuve de Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, François Gibault était aussi l’un de ses amis les plus fidèles. Il l’a rencontrée en 1962, un an après la mort de son mari. Pour l’entourer, il se met à organiser avec régularité des soirées dans la maison de Meudon que Lucette n’a jamais quittée jusqu’à sa mort, en 2019, à l’âge de 107 ans.
A la fin des années 1990, après quelques longueurs à la piscine de l’Aquaboulevard à Paris, Gibault a gardé l’habitude de passer chez le traiteur acheter une quiche, des tranches de saumon et du tarama avant de rejoindre la route des Gardes. La plupart du temps, il vient accompagné : jeunes avocats, écrivains connus ou pas, journalistes, chanteurs, tous ceux qu’il a choisi d’intégrer dans ses cercles d’agapes et à qui il annonce, un soir : « Viens, je vais te présenter quelqu’un. »
La veuve de Louis-Ferdinand Destouches reçoit des visiteurs hallucinés sur son canapé, au milieu des peluches et des coussins, dans un salon qui sent l’encens et le poulet rôti. Toto, le perroquet, jacasse par-dessus son épaule
Il vous reste 87.46% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas meilleur avocat ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span> meilleur avocat  – avocat de confiance