L'avocat Henri Leclerc : « Quand je lisais “Les Trois Mousquetaires”, j'étais indigné par la mort de Milady » – Le Monde

Meilleur Avocat
Vous cherchez un avocat

Compte personnel de formation : le gouvernement propose que les salariés paient un « reste à charge »
Jeux vidéo : « La pratique de l’intégration verticale est le nouveau combat de l’antitrust américain »
« Trop tôt déracinés, les sapins risquent de ne pas durer jusqu’aux festivités »
« Quels sont les prix en énergie carbonée ? »
Coupe du monde 2022 : pourquoi le football est un sport très imprévisible
La Coupe du monde 2022 « neutre en carbone » ? Ce que cachent les promesses intenables du Qatar
Euro 2021 : comment la peur du ridicule explique la plupart des penaltys ratés
Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?
En Chine, la victoire du pragmatisme, et des citoyens
Vaincus d’hier, victimes d’aujourd’hui : la justice au temps de la réparation
Thomas Piketty : « L’Europe doit être au service du mieux-disant social »
« Quels sont les prix en énergie carbonée ? »
Studios de tournage : mobilisation et foisonnement de projets pour rattraper le retard français
Gainsbourg, Led Zep, Monk, les rappeurs vus par Fifou : les beaux livres de musique sélectionnés par « Le Monde »
« Paquebot du futur : l’incroyable défi des chantiers de Saint-Nazaire », sur M6 : « Zone interdite » plonge dans les entrailles du « MSC World Europa »
Notre sélection des spectacles pour les fêtes de Noël : théâtre, opéra, danse, comédies musicales, humour, marionnettes…
En Chine, les grandes ambitions viticoles du Ningxia
Chine : la fin de l’eldorado pour les vins étrangers
Les bars audiophiles, où boire et manger en haute-fidélité, arrivent en France
La France buissonnière : un paysan millionnaire au secours d’une église qui s’effondre
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 9 min.
Réservé à nos abonnés
Entretien« Je ne serais pas arrivé là si… » Chaque semaine, « Le Monde » interroge une personnalité sur un moment décisif de son existence. A 88 ans, le célèbre pénaliste revient sur sa soif d’engagement.
Henri Leclerc est l’un des plus grands avocats de son temps. Militant infatigable, du Parti socialiste unifié (PSU) de Michel Rocard à la présidence de la Ligue des droits de l’homme, il a finalement raccroché sa robe après soixante-cinq ans de procès, dont beaucoup ont marqué le siècle.
Si mon père n’était pas rentré furieux, un soir d’octobre 1945, car Pierre Laval n’avait pas eu droit à un véritable procès. J’avais 11 ans, je le vois encore disant à ma mère : « Mais c’est scandaleux, ils ne l’ont même pas jugé, ils l’ont tué ce matin ! » J’avais entendu parler de Laval pendant la guerre, mon père vitupérait contre Vichy et la collaboration. Mais là, il était dans une colère noire, il répétait : « Son avocat n’a pas pu défendre, il s’est suicidé, ils lui ont lavé l’estomac. » Le procureur général a même fait un communiqué pour dire « les jours de M. Laval ne sont plus en danger », et ils l’ont traîné jusqu’au poteau d’exécution.
C’était la Libération, il y avait l’épuration et des exécutions sommaires, mais mes parents étaient contre la peine de mort, même à ce moment-là. J’ai été très marqué par cette histoire. Je ne serais peut-être pas devenu aussi hostile à la peine de mort si mes parents ne l’avaient pas été. Trois ans plus tard, mon père me donne le livre d’Albert Naud, l’avocat commis d’office de Laval. Il y racontait l’histoire de ce procès scandaleux et expliquait ce qu’était la procédure pénale. Ça a été mon premier contact avec le droit.
Non, je n’y ai pensé qu’assez tard, mais c’était dans ma tête, de façon inconsciente depuis très longtemps. Quand je lisais Les Trois Mousquetaires, j’étais indigné par la mort de Milady. Il faut dire que Dumas met le paquet, c’est une scène d’une angoisse et d’une violence inouïe. Milady est effectivement la méchante, mais la torture, les violences, la mauvaise justice, tout cela m’indignait. Le roman de Victor Hugo Le Dernier Jour d’un condamné m’a aussi vraiment secoué.
J’ai eu une enfance douce, tranquille, même si c’était la guerre. En 1939, j’avais 5 ans. Nous étions dans le village de mes grands-parents, près de Limoges, et nous devions aller à la mer, c’était la première fois pour moi. J’étais devant la grande pendule comtoise de la cuisine quand on a appris la déclaration de guerre, et brusquement, tout le monde s’est mis à pleurer.
Mon père était un ancien combattant de la guerre de 1914, il était inspecteur de l’enregistrement – une branche des impôts – et a été réquisitionné à Paris. Ma mère était femme au foyer, mais elle avait fait des études de droit. Mon père était un homme de gauche, très laïc, il n’était pas engagé directement dans la Résistance, mais il était très anti-Vichy, on écoutait Radio Londres tous les soirs avant de se coucher, je savais que c’était interdit, mais c’était passionnant. Bien sûr, on mangeait mal, mais je ne peux pas dire que j’ai souffert de la faim.
Il vous reste 77.09% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Lecture restreinte
Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article
Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas meilleur avocat ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span> meilleur avocat  – avocat de confiance