La « Star Ac » des jeunes avocats de Seine-Saint-Denis – Le Monde

Meilleur Avocat
Vous cherchez un avocat

Une start-up propose des places de cinéma moins coûteuses pour remplir les salles
En Chine, des cadres du Parti communiste en renfort chez Foxconn pour fabriquer des iPhone
Matières premières : « Coup de torchon sur le cochon »
« Les fabricants du secteur de l’électronique doivent aller au-delà du salaire minimum »
Pourquoi vouloir à nouveau marcher sur la Lune ?
La NASA ouvre sa première antenne en Afrique
Midterms 2022 : les espoirs déçus du camp républicain
COP27 : A la tribune, Emmanuel Macron plaide pour faire des enjeux climatiques la priorité des dirigeants mondiaux
La course à l’abîme du régime iranien
Les émojis, une langue des signes très politique
« Raclette le 25 ? », « Je ne suis plus dispo le 25, une autre date ? » : les bambocheurs de WhatsApp
« Tous les enfants méritent de s’épanouir dans un environnement numérique dans lequel leurs droits sont respectés et protégés »
Le cinéaste Jean-Marie Straub est mort
« L’invention du néolibéralisme », de Serge Audier : nélibéraux, détestés et méconnus
« Devenir marin pêcheur », sur France 5 : Tom, Ibrahima, Antonn et Mathis, adolescents apprentis du grand large
JO Paris 2024 : pour Thomas Jolly, « on ne peut pas opposer sport et culture »
Le whisky joue la clé des sols
Une ville, des envies, cinq possibilités : Avignon
48 heures à Dunkerque
La France buissonnière : Parkinson et le pagayeur à contre-courant
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 12 min.
Réservé à nos abonnés
ReportageChaque année, des avocats ayant prêté serment depuis moins de cinq ans rivalisent de verve lors du concours d’éloquence de la Conférence du jeune barreau de Seine-Saint-Denis. L’occasion pour ces concurrents engagés, aux parcours atypiques et à l’humour mordant, de défendre une certaine idée de la justice dans le département français au plus fort taux de criminalité.
Ils ne sont plus que cinq en lice. Quatre hommes, une femme. Cinq robes noires réunies dans le bureau du bâtonnier, leur patron à tous. « J’ai hâte d’être passé », lâche Baptiste Hervieux, 30 ans, qui fait les cent pas dans le couloir. Ce mercredi 19 octobre, à 14 heures, à la maison des avocats de Bobigny, la tension monte parmi les candidats du concours ­d’élo­quence de la Conférence du jeune barreau de Seine-Saint-Denis, tandis que le public se rassemble au pied du bâtiment.
Pour ce troisième et dernier tour, les concurrents vont chacun avoir quinze minutes pour prouver leur verve face à un jury de cinq membres partagés entre des bâtonniers et des responsables du tribunal. « J’aime bien l’oralité, envoyer des bons mots, faire marrer les copains », confiait plus tôt Baptiste Hervieux, que certains membres du jury ont déjà surnommé « Julien Doré » – il a des yeux bleus et les mêmes longues boucles blondes que le chanteur. « C’est aussi une tribune face aux plus hautes instances, l’occasion de les titiller et de faire passer des ­messages sur notre profession », pense-t-il. Les jeunes avocats ont le choix entre deux sujets reçus dix jours plus tôt. Baptiste a choisi la question : « Si la vérité blesse, est-ce sa faute ? » D’autres ont préféré une citation de Paul Eluard : « Il n’y a pas de hasard, que des rendez-vous. »
« Moi, je suis beaucoup dans les blagues, je vais montrer que je sais être sérieuse aussi. » Maïmouna Haïdara, avocate
A quelques minutes de la finale, chacun commente son discours. « Moi, je suis beaucoup dans les blagues, je vais montrer que je sais être sérieuse aussi », confie Maïmouna Haïdara, 32 ans, toute de noir vêtue, pommettes et lèvres maquillées de mauve. La jeune avocate est précédée d’une réputation flatteuse. Elle a déjà gagné deux concours, et pas des moindres : le prix Gisèle-Halimi, organisé par la Fondation des femmes, à l’Odéon, en mars, et Eloquentia, en 2014, qui promeut le talent oratoire des jeunes de ­banlieue. Mais rien n’est gagné : au deuxième tour, le jury a tiqué sur sa prestation, « un peu rapide » et « moins bonne » qu’au premier.
Jean-Baptiste Leclerc, 30 ans, traits fins et allure classique, s’apprête à s’élancer dans l’arène, « ravi » d’inaugurer la finale. Dans moins de trois heures, à l’issue des délibé­rations, deux lauréats se verront attribuer le titre de « secrétaire » pour les deux prochaines années, ajoutant leur nom à la liste des vainqueurs de ce concours lancé en 2002. Le tandem gagnant ­s’affrontera le 10 décembre, à travers le procès parodique d’une personnalité publique, sur une scène du Stade de France, lors de la rentrée solennelle du barreau.
Il vous reste 85.28% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas meilleur avocat ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span> meilleur avocat  – avocat de confiance