Affaire Adama Traoré : un nouveau rapport met en cause la gendarmerie – Le Point

Meilleur Avocat
Vous cherchez un avocat

Boutique le Point
Evenements
Jeux concours
Partenaires
Un rapport de contre-expertise confirme que la mort d’Adama Traoré a été causée par un « coup de chaleur » aggravé par la « contrainte » de trois gendarmes.
Temps de lecture : 2 min
Un nouveau rebondissement dans l’affaire Adama Traoré vient conforter la thèse défendue par la famille de la victime. Une nouvelle expertise confirme le rôle joué par les gendarmes dans la mort de ce jeune homme noir, le 19 juillet 2016 dans la caserne de Persan (Val-d’Oise). Menée en Belgique, celle-ci confirme que la mort d’Adama Traoré a été causée par un « coup de chaleur » aggravé par la « contrainte » de trois gendarmes, d’après un document dévoilé par nos confrères de Libération et consulté mercredi par l’Agence France-Presse (AFP).
En janvier 2021, quatre experts belges avaient conclu que la mort d’Adama Traoré avait été causée, en ce jour de canicule, par un « coup de chaleur » qui n’aurait toutefois « probablement » pas été mortel sans son interpellation par les gendarmes, qui avaient menotté le jeune homme alors qu’il se débattait allongé sur le ventre. Puis, en juin 2021, ces experts ont été sollicités une nouvelle fois pour un complément d’expertise après le versement au dossier de nouveaux témoignages et d’éléments médicaux. Trois des quatre experts initiaux ainsi qu’un quatrième ont conclu le 22 août que « les nouvelles auditions et les documents médicaux établis par la médecine du travail ne modifient pas les conclusions du rapport d’expertise collégiale précédent ».
Parmi ces nouvelles auditions, un témoin direct, qui connaissait Adama Traoré depuis l’enfance et l’avait aidé à s’échapper après sa première interpellation, dans la journée du 19 juillet 2016. Selon lui, « Adama était essoufflé. […] Je n’ai pas l’habitude de le voir essoufflé, mais c’est vrai que là quand je suis intervenu, j’ai été un peu surpris de le voir fatigué ». « C’est comme si son corps ne réagissait pas. […] Pour moi, il était dans un état qui n’est pas habituel, il ne parlait pas », a raconté ce témoin. Pour les quatre experts belges, ce témoignage « renforce l’hypothèse avancée par le collège précédent selon laquelle l’hypoxémie provoquée par le coup de chaleur à l’exercice évoluait depuis bien avant l’interpellation d’Adama Traoré ». « Au moment de la seconde interpellation, l’hypoxémie était donc bien installée, entretenue » notamment par la sarcoïdose – une pathologie rare – dont souffrait Adama Traoré, d’après eux. Ces éléments « renforcent même (leur) conviction quant aux mécanismes physiopathologiques ayant mené au décès », ajoutent-ils.

À LIRE AUSSIAffaire Adama Traoré : la mère d’un gendarme mis en cause rompt le silence
« Il n’y a pas de responsabilité directe des gendarmes, car la cause principale du décès, c’est le coup de chaleur à l’exercice entretenu par la sarcoïdose », a commenté maître Rodolphe Bosselut, avocat de deux des trois gendarmes. Pour maître Yassine Bouzrou, avocat de la famille du défunt, « sans l’interpellation violente des gendarmes, Adama Traoré ne serait pas mort. Autrement dit, les gendarmes ont causé (sa) mort. La mise en examen et le renvoi devant une juridiction s’imposent en droit. »
Newsletter justice et avocats
Portraits d’avocats et de magistrats, comptes-rendus d’audience, évolution du droit, affaires en cours… Recevez toutes les deux semaines la newsletter Justice et Avocats, enrichie du palmarès des avocats Le Point/Statista.

Newsletter justice et avocats

Vous pouvez consulter notre Politique de protection des données personnelles.
La rédaction du Point vous conseille
Signaler un contenu abusif
Merci de renseigner la raison de votre alerte.
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Code erroné
Un avis, un commentaire ?
Ce service est réservé aux abonnés
Voir les conditions d’utilisation
Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

L accusation de bi gamie ne tient pas puisque le père aimant a divorcé successivement de ses trois premières femmes avant d d’épouser la quatrième.
Continuez…. Aux prochaines législatives, le RN fera le plein. Mais, c’est aussi votre but semble-t-il, non ?
La responsabilité des gendarmes entraine IpsoFacto la responsabilité de tous français, regroupés en SOCIETE, qui ont délégué à la gendarmerie la lourde tache de faire respecter la loi.
Si le Jeune Homme avait respecté les injonctions des forces de l’ordre comme tout citoyens respectueux des lois et des représentants des forces publiques nous n’en serions « peut être « pas la. En tant que citoyen Français respectueux des lois et règles en vigueur dans ce pays JE REFUSE D’ENDOSSER LA RESPONSABILITE DE LA MORT DE CE GARCON qui ne s’est pas comporté comme une personne RESPONSABLE et respectueux des règles de notre SOCIETE
L’info en continu
En kiosque
Jusqu'où la violence
Consultez les articles de la rubrique Justice, suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.
George Orwell
Coupe du monde de la FIFA 2022
Grand Tour à Londres

Expérience Le Point
La boutique
Abonnements
Applications mobiles
Nos partenaires
Nous sommes OJD
Les forums du Point

FAQ
Politique de protection des données à caractère personnel
Gérer mes cookies
Crédit d’impôt
Cours de langues
Bons d’achat
Comparateur PER
Portail de la transparence
Tutoriel vidéo
Publicité
Nous contacter
Plan du site
Mentions légales
CGU
CGV
Conditions générales d’un compte client
Charte de modération
Archives

* Champs obligatoires
Avec un compte LePoint.fr :

Créez un compte afin d’accéder à la version numérique du magazine et à l’intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre.

Pour ce faire, renseignez
votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.
Vous avez un compte Facebook ?
Connectez-vous plus rapidement
Vous avez un compte Facebook ?
Créez votre compte plus rapidement
Veuillez saisir l’adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr
Cet article a été ajouté dans vos favoris.
Pour soutenir Le Point acceptez la publicité personnalisée.
Déja abonné ? Je m’identifie

source

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas meilleur avocat ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span> meilleur avocat  – avocat de confiance