Achat de votes à Corbeil : « On n’a jamais vu en France une ville livrée à un tel degré de corruption »

Le procureur Patrice Amar a requis, lundi 2 novembre, des peines allant de deux à quatre ans d’emprisonnement à l’encontre des prévenus qui comparaissent dans l’affaire des « achats de votes » dans la ville de Corbeil-Essonnes. Il a également été requis cinq ans d’inéligibilité contre chacun des prévenus, et des peines d’amende de 15 000 à 100 000 €.

en lire plus

Source: Pénal

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires.
  • chat
    Ajouter un commentaire