130 capsules de cannabis dans le corps : itinéraire de deux "mules" – LaDepeche.fr

Meilleur Avocat
Vous cherchez un avocat

l’essentiel Deux Tarnais d’Albi et de Fiac, le premier SDF au passé judiciaire sordide, le second père de famille et aide soignant à l’hôpital de Castres, ont été condamnés hier à trois ans de prison (dont 18 mois avec sursis) pour trafic de shit, importé du Maroc.
Pour ces deux Tarnais, retour là où tout a commencé. En prison. Hier, les anciens compères de cellule ont été condamnés par le tribunal de Castres à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis probatoire pendant deux ans (assortis de diverses obligations), pour importation, détention, transport et cession de cannabis. Interpellées à l’aéroport de Blagnac grâce à un tuyau anonyme au commissariat d’Albi, les "mules" avaient ingurgité, 80 capsules d’un côté et 50 de l’autre, de 5 grammes de cannabis dans le corps. Soit un poids total de 650 g venu tout droit du Maroc, par avion.
Sur les faits, on n’en saura pas plus, les jugés ayant décidé de se murer dans le silence comme ils en ont le droit, conseillés par leurs avocats qui venaient de soulever trois points de nullité dans la procédure, quelques minutes avant. Que le tribunal a rejeté dans la foulée.
Sur leurs personnalités, ils ont cependant brisé ce silence avisé pour glisser quelques déclarations sur leurs parcours respectifs. Deux itinéraires opposés jusqu’à cette même condamnation.
Le premier, 47 ans, habite Fiac avec sa femme et son fils de 14 ans. Aide soignant à l’hôpital de Castres, il fume depuis un moment déjà, "3 à 4 joints le soir après le boulot", a-t-il confié à la barre. S’il avait fait une pause sur la fumette, un incident à l’hôpital avec un collègue l’avait fait replonger. Déjà condamné pour… importation de cannabis depuis le Maroc, le Vauréen dépanne de temps en temps à son entourage. Pas de trafic se défend-il, juste ramener de quoi se détendre pour sa consommation personnelle. "Il n’y a rien dans ce dossier qui place monsieur comme un trafiquant", a soulevé son avocat Me Hervé Rénier. S’il ne disait rien à sa femme, celle-ci n’était pas dupe : les petits moments de son mari dans le fond du jardin à chaque retour du Maghreb pour éjecter ses boulettes ne passaient pas inaperçus. "Je suis anéanti. J’ai l’intention de tout arrêter quand je vois les conséquences pour ma femme et mon fils."
À ses côtés, son cadet de dix ans a déjà un casier bien rempli. Derrière l’air sérieux avec ses lunettes sur le nez, se cache un profil inquiétant : à 15 ans il est reconnu coupable de viol sur une mamie de 80 ans, quelques années plus tard, nouvelle condamnation cette fois-ci pour homicide involontaire alors qu’il est au volant. D’autres faits d’agression sexuelle, de violences ou de trafic de drogue le mèneront devant les juges. À voir la réaction écœurée du premier prévenu, celui-ci ne lui avait pas tout dit sur sa vie d’avant.
Plus jeune, rongé par le cannabis, il pouvait fumer "jusqu’à 20 joints" par jour. "Il a un parcours de vie très compliqué, autant sur le plan personnel que professionnel. Il a été pris dans une spirale infernale et a besoin d’être aidé, accompagné, pour se réinsérer dans une vie sociale et professionnelle", a plaidé son avocate Lauren Kraska, qui devrait faire appel de la décision. Père de famille, sans domicile fixe, l’Albigeois avait lancé sa boîte spécialisée en multiservices au mauvais moment, juste avant le début de la crise sanitaire. Le peu d’argent qui rentrait grâce aux petits boulots servait à rembourser une dette envers l’Etat à hauteur de 18 000 €.
Renvoyées depuis hier soir dans leur prison respective, les deux "mules" ont juré que c’était pour eux, le dernier voyage derrière les barreaux.
210700 €
Dans le charmant village de Fiac, venez découvrir cette maison de plain-pie[…]
730000 €
FIAC : BIEN D'EXCEPTION au cœur du Tarn, dans son écrin de verdure ; cette […]
20800 €
[TERRAIN AVEC VUE D'EXCEPTION] Situé dans le cente du village de FIAC proc[…]
J’ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ?
Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?
En lisant la cascade de victoires des équipes de Darmanin contre la violence et le trafic de drogue, on constate que oui, l'insécurité baisse (même s'il reste du travail) et que la peur change de camp.
Et, solidairement, nous pouvons, nous, la population, les féliciter et les encourager à continuer dans cette voie vertueuse

source

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas meilleur avocat ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span> meilleur avocat  – avocat de confiance